h

Recherche personnalisée

Arreter de fumer

Arrêter de fumer : un challenge

Arreter de fumer est un processus complexe et qui suppose à la fois une très forte motivation et un suivi médical et/ou psychologique de qualité. De nombreux facteurs peuvent en effet rendre le sevrage tabagique difficile : que faut-il savoir pour réussir à arreter de fumer ?



Arreter de fumer, c'est réussir à dépasser trois types de dépendances : la dépendance physique bien sûr, mais aussi la dépendance psychologique et la dépendance comportementale. Sous ces noms compliqués, se cachent en réalité des phénomènes que tous les fumeurs ayant déjà essayé d'arreter de fumer ont eu l'occasion d'expérimenter.

 

Pour arreter de fumer, la dépendance physique est en fait la moins difficile à dépasser. Grâce aux traitements de substitution nicotinique, les plus gros fumeurs peuvent abaisser progressivement le taux de nicotine quotidien dans leur organisme pour arriver, au bout de plusieurs mois, à un sevrage complet. La dépendance psychologique est en revanche plus difficile à contourner. Elle consiste généralement à allier, chez le fumeur, l'idée du tabac à sa vie d'adulte, à sa conception de la relaxation et de la stimulation. Pour arreter de fumer de manière durable, la dépendance psychologique doit être prise en compte car elle peut mettre plusieurs années à s'estomper.

 

Enfin, arreter de fumer est, dès les premières heures de sevrage, rendu difficile par la dépendance comportementale. Il s'agit en fait de toutes les petites habitudes qui associent un lieu, un moment de la journée ou une situation au fait d'allumer une cigarette (la pause café en est un exemple, mais la journée d'un fumeur est remplie de des instants). Pour arreter de fumer, la dépendance comportementale peut être contournée par un changement radical des habitudes et de l'hygiène de vie. 





b