H

Recherche personnalisée

Patch anti tabac


Désormais classique dans le cadre d'un arrêt de la cigarette, le patch anti-tabac semble être le substitut nicotinique préféré des fumeurs en recherche d'un traitement de substitution. Les pharmaciens eux aussi plébiscitent le patch anti tabac : comment fonctionne-t-il et combien coûte-t-il ?


Patch anti tabac : un substitut efficace

  • La patch anti tabac, appelé aussi « dispositif transdermique » est en fait une dose de nicotine concentrée sur un support plastifié, à coller sur la peau en début de journée, de préférence après la douche, sur une peau sèche, sans plaie, peu sujette à la sudation et sans pilosité. Le patch anti tabac existe en différents dosages, à utiliser en fonction de la dépendance du fumeur : 21 mg pour une dépendance forte, 14 pour une dépendance moyenne et 7 pour une faible dépendance.

 

  • Pour une semaine de traitement, le patch anti tabac revient à une quinzaine d'euros environ, variable à quelques euros près selon les marques et/ou le dosage. Bon à savoir : certaines marques de patch anti tabac sont désormais remboursable par la sécurité sociale, à raison de 50 euros par an et par personne, et à condition qu'ils aient fait l'objet d'une ordonnance médicale.

 

  • Le patch anti tabac permet d'arrêter de fumer sans avoir à trop souffrir du manque de nicotine. En effet, le dosage du patch permet de garantir à l'organisme un apport sensiblement identique à celui qu'il reçoit habituellement dans un premier temps : le fumeur peut ainsi commencer à se défaire des habitudes du geste et de la dépendance psychologique de la cigarette avant de s'attaquer à la dépendance physique à proprement parler. En baissant progressivement le dosage du patch anti tabac, le traitement aboutit à l'arrêt complet du tabac en quelques semaines.

 

  




B